Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 08:13

Si je me sentais aujourd'hui le même qu'hier, je perdrai l'envie de vivre.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 14:53

Le coeur est le lieu de la synthèse de nos philosophies

Partager cet article
Repost0
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 13:57

Lumière! Oh!où est la lumière? Eveille-la au feu brûlant du désir!

La lampe est ici, sans qu'aucune flamme y tremble jamais! est-ce ton destin, mon coeur! Ah!pour toi la mort serait bien préférable!

Misère frappe à ta porte, son message est que ton maître veille et t'appelle au rendez-vous d'amour à travers l'obscurité de la nuit.Le ciel est chargé de nuages et la pluie ne cesse pas.

Je ne sais ce qui s'agite en moi-je ne sais ce que celà veut dire.

La lueur soudaine d'un éclair me rejette plus profondément dans l'ombre, et mon coeur cherche à tâtons le sentier où m'appelle la musique nocturne.

Lumière, oh! où est la lumière!Eveille-la au feu brûlant du désir! Il tonne et le vent s'élance en hurlant à travers l'espace.La nuit est d'un noir d'ébène. Ne laise pas les heures s'écouler dans les ténèbres. allume la lampe d'amour avec ta vie.

Partager cet article
Repost0
21 août 2014 4 21 /08 /août /2014 09:14

La vie je la perdais à la gagner

En d'autres temps, quand je croyais encore

En ma poche, en la chambre et le repas.

 

J'ai perdu pour Vénus mon temps, ma tête

En d'autres temps-mais d'elle j'achetai

Définitif amour de la distance

 

Parcouru terre et mer, passai les monts

Comme ceux-là qui vont chercher fortune

Souffris assez le long des longues routes-

 

Mais j'arrivai et j'eus enfin la lune

La fourche des chemins, des nuages nouveaux, un sillage

D'hirondelle et ces couchers de soleil-là

 

D'une dernière perle de famille

Fis une bague et la donnai à une

Mienne aimée qui ne fut jamais mienne et s'en alla.

 

Je possède, -coquille par coquille

Acquis, -un grand trésor de poésie

Sache-le toi quiconque, - et te le donne.

Partager cet article
Repost0
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 14:44

Je vous appelle, beaux copains de l'amertume,

Qui trainez sur le port des corps émerveillés,

Et vous, ma reine, brune amie des grands voiliers

Qui vous parlent d'amour dans les longs crépuscules.

 

Audisio, africain, et jeanne près de toi,

Chère fraternité méditerranéenne,

Sur la terrasse, où tous nos soleils se rejoignent,

Nous nous retrouverons une dernière fois,

 

Venez. L'éternité monte dans le silence

Et l'ombre qui nous prend épuise sa douceur

Ah! ne sentez-vous pas, vivantes, les présences

D'innombrables absents qui nous touchent le coeur?

 

Les vergues arrêtées dans la nuit maritime

Où les étoiles sont la route de demain,

Emeuvent à la mort, sur la porte voisine,

Des femmes appuyées à d'inquiétants destins.

 

Et c'est ce moment-là que choisit pour sa plainte,

Lointain, sur l'autre rive, un accordéon nu

Qui ramasse l'amour de ces femmes atteintes

Et nous porte celui d'un ami inconnu.

 

La détresse muette et l'espoir se mélangent;

Un crime passionnel fleurit sur les pavés.

La barque sans fanal, portant le mauvais ange,

Accoste au coin du port, après minuit passé.

 

Il descend sur le quai et glisse sous les bâches;

Les navires ancrés tremblent de son désir;

Des feux intermittents s'allument et se cachent

Aux masques des maisons de nos anciens plaisirs.

 

Venez, c'est l'heure amère. Au dedans de nous-mêmes

Se lèvent sans un mot de déchirants aveux;

Venez, c'est l'heure seule et terrible où l'on aime

La bouche faible qui vous ferme les deux yeux.

 

Louis Brauquier

Partager cet article
Repost0
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 12:58

Soyez ce changement que vous voulez voir dans le monde

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 09:52

Conjuration BD Tome2 Couv-def 

LES NOBLES VOYAGEURS,( éditions Glénat)  tome 2 de la BD LA CONJURATION DES VENGEURS , scénario Joelle Savey, Dessin Cyrille Ternon , adaptée du roman LA CONJURATION DES VENGEURS de L. Ducastel et J. Viallebesset (éditions Dervy) est  en librarie .  On va enfin savoir par qui et pourquoi les Grands-Maitres  des obédiences maçonniques sont assassinés....

Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 09:47

N'ayons ni la tête dans le coeur ni le coeur dans la tête.

Partager cet article
Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 09:07

Agé de cent mille ans, j'aurais encore la force

De t'attendre, ô demain pressenti par l'espoir

Le temps, vieillard souffrant de multiples entorses,

Peut gémir : le matin est neud, neuf est le soir.

 

Mais depuis trop de mois nous vivons à la veille,

Nous veillons, nous gardons la lumière et le feu,

Nous parlons à voix basse et nous tendons l'oreille

A maint bruit vite éteint et perdu comme au jeu .

 

Or, du fond de la nuit, nous témoignons encore

De la splendeur du jour et de tous ses présents.

Si nous ne dormons pas c'est pour guetter l'aurore 

Qui prouvera qu'enfin nous vivons au présent .   

Partager cet article
Repost0
4 août 2014 1 04 /08 /août /2014 08:57

Qui peut en son esprit comprendre entièrement,

Cette variété de tant, et tant de choses,

Au sein de la nature estroitement encloses,

Et cognoistre leur force et vertu pleinement:

 

Qui peut nombrer les feux de tout le firmament, 

Et les champestres fleurs sur un Printemps decloses,

Qui des lis, des oeillets, des romarins , des roses

Peut le nombre nombrer des le commencement:

 

Qui peut nombrer encor dans la mer orgueilleuse

Des peuples escaillez ceste troupe nombreuse,

Et sonder de son doy les abysmes profonds,

 

Un tel peut le secret de ce secret comprendre,

Qui joint la Déité à notre chair de cendre,

Et à l'homme finy l'Eternité sans fons.

 

Mon âme, il faut partir. Jorge Gimeno. Anthologie de la poésie baroque française

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :