Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 08:23

Sans feu ni lieu

Ils errent depuis tant de siècles

Que leurs membres

Ne peuvent même plus ramer le soleil

 

Parfois ils consentent à se souvenir

Du visage d'une femme

Brûlant au coeur de l'orage :

La foudre est sa destinée.

 

Légataires des fleurs et des oiseaux 

L'amour mène l'aventure

Dans leur poitrine sourde,

Leurs mains sont promues à des odyssées exaltantes.

 

Oeuvre poétique . Editions de La Différence

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 09:57

Le ciel entrouvre la forêt

pour éveiller la source qui dort

avec de la terre au coin des lèvres

dans un silence d'écorce et d'été.

 

Tu poses ta bouche sur elle

et la source garde la marque d'un baiser

qu'elle portera jusqu'à la mer,

là où le soleil organise son plus grand bal.

 

Tu te laisses toucher par le ciel

qui n'a jamais été si près d'un visage de femme,

si près de cette tendresse dont le jour a besoin

pour briller plus sourdement au-dessus des fronts.

 

Et le soir lorsqu'il se couchera,

je saurai que les derniers reflets

dont il fait fondre l'espace

viennent tout droits de tes yeux.

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2014 5 24 /10 /octobre /2014 08:36

1deCouve EDC

Tout ce qu’on ne sait pas dire

Le cœur échoué par les grands fonds de solitude

Et la peine la déception et la souffrance qu’on élude

Malgré les fenêtres ouvertes sur l’avenir

 

Par l’élan écarlate du cœur

Et cet espoir toujours en retard sur lespoir

Ce printemps jaillissanr dans les greniers de la mémoire

Ces mains tendues comme des brassées de fleurs

 

Mais aussi ces matins bleus éclaboussés de délivrance

Ou le ciel s’envole tellement haut

Qu’on en arrive à croire que le monde et les humains sont beaux

Que le bonheur et la Joie sont une éternelle jouissance

 

Tout ce qui palpite et s’embrase un moment

Cette farine des cœurs du plus fin grain

Et les moissons du ciel au creux de nos mains

Les yeux et les rires des amis de froment

 

Mais encore ces frissons de la chair

Et ces épaules nues où errent de frais parfums

Quand les femmes s’élargissent comme des plaines sous le soleil de Juin

Et que les clochettes de leur rire sonnent clair

 

Et puis ce battement d’ailes que l’âme fait

Comme ces grands oiseaux qui embrassent l’espace

Quand dans l’instant éternel deux vies s’enlacent

Et qu’un court moment la tendresse caresse la Vérité.

 

Ce puissant désir et amour obstiné de la Vie

Je l’écrirai, le dirai, le chanterai, le danserai

Quand Je aura la parole retrouvée.

 

Copyright LE NOUVEL ATHANOR.MARS 2011 . Disponible en librairie ( diffusion Soleils) , sur amazon.fr, fnac.com et sur la boutique en ligne de l'éditeur

www.lenouvelathanor.com

Si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé, m'adresser un mail à

jacques.viallebesset@orange.fr

La poésie se propage comme le pollen et se dépose au gré des vents sous l'écorce des coeurs. Que la poésie vous garde...

 

 

.

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 08:48

Sortilèges, calligrammes du vent

 

Revenir de l'enfance mal léchée

que taquinent les carreaux de chocolat

dans le garde-manger

 

Basculer sous l'échelle de verre

du rendez-vous d'avant-hier aux lèvres humides.

 

Garder l'empreinte de la limaille

en marge de l'agenda bleuté du savant.

 

De bord à bord, en herbes d'Aladin, joindre

les pensées digitales.

 

Dessiner dans les draps ouverts

la bienvenue du pays d'encastre.

 

Chanter en bulles de savon

le fameux air du point de fuite.

 

Rire toujours

parmi les fenêtres.

 

Nous vivons de ces creux, de ces passages, de tous

ces gestesentendus

au toucher du bref univers,

réclamant, à tort et à travers le jour,

de ne pas savoir où nousallons

pour que tous les chemins amoureux nous y mènent.

 

Amis, notre monde est le vôtre

quand il penche et s'étonne:

 

sortilèges, calligrammes du vent.

 

 

Extrait de " Il y a de l'innocence dans l'air" L'arbre à paroles 2014.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 08:11

A l'occasion de la sortie du recueil " Sous l'étoile de Giono"

Soirée " Poésie et chanson" de l'Atelier des poètes

Au Port du salut 163bis rue Saint-Jacques 75005 Paris

 

le 14 Octobre à 20h30

 

Jean- Marc dos Santos dira et chantera la poésie

 

avec Dominique Sorrente pour son recueil " Il y a de l'innocence dans l'air"

et Jacques Viallebesset pour " Sous l'étoile de Giono"

 

Lecture-dédicace-chanson-rencontre et bonne humeur

Il est prudent de réserver pour la soirée et/ou pour diner auprès de

Patrick Arranz et son équipe au 01 46 33 63 21

Que la poésie vous garde....

 

" Sous l'étoile de Giono" est disponible sur le site de l'éditeur www.editmanar.com . Des extraits en sont lisibles sur le web-magazine. www.recoursaupoeme.com

Soirée Poésie et chansons Au port du salut
Partager cet article
Repost0
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 07:49

Je t'offrirai la terre, comme ça, follement

Sans raison apparente, tout simplement pour toi

Je t'offrirai les prés, les bosquets et les bois

Pour que tout t'appartienne je t'offrirai les champs

 

Et je t'offrirai l'eau d'où l'on tire la vie,

Les mers, les lacs, les sources et même l'océan;

Je t'offrirai la neige tant mon amour est grand

Pour ne rien oublier je t'offrirai la pluie

 

Je t'offrirai de l'air d'une douceur exquise

Mais aussi la tempête, le cyclone, l'ouragan;

Je t'offrirai les nuages emportés par le vent

Et pour te caresser je t'offrirai la brise

 

Je t'offrirai le feu qui dévore mon âme

Et consume ma vie quand je suis loin de toi

Et pour ne pas risquer que tu attrapes froid

Je t'offrirai la braise, je t'offrirai la flamme

 

Je t'offrirai le monde pour un jour de bonheur

Les plus grands horizons et toute la nature

Les étoiles du ciel pour unique parure

Et pour te réchauffer je t'offrirai mon coeur

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2014 3 01 /10 /octobre /2014 07:46

En te levant le matin , rappelle-toi combien précieux est le privilège de vivre, de respirer et d'être heureux.

Partager cet article
Repost0
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 07:58

Toute poésie qui coule de source , se jette dans la mer, tend à rejoindre l'universel.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2014 4 18 /09 /septembre /2014 08:13

Si je me sentais aujourd'hui le même qu'hier, je perdrai l'envie de vivre.

Partager cet article
Repost0
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 14:53

Le coeur est le lieu de la synthèse de nos philosophies

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :