Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 11:15

Il n'y a pas d'enthousiasme sans sagesse ni de sagesse sans générosité.

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2012 4 01 /11 /novembre /2012 05:32

Il y a des livres pour les enfants tristes

Des livres pour les personnes

Qui ne peuvent dormir

Mais sur ma table il y a une page blanche

Une page offerte au plus beau poème

Indicible

Au poème des fleurs qui n'ont plus soif

Du ciel enfin généreux

Et des pères plus sages que des arbres

 

Sur ma table

Chante le poème de l'amour réconcilié

Même l'ivraie a sa place dans les blés

Les navires circulent librement d'une mer à l'autre

Et l'aube appartient à qui veut la vivre

 

Peut être un jour entendrez-vous ce poème

Hommes et femmes purs comme des rivières

Sous le soleil

Comme un paysage de Paris

Par-delà les ponts

Quand s'illumine le Sacré-coeur

Mais voici l'heure de fermer les livres

 

Sur ma table

Rampe un papillon de nuit

Qui voudrait bien s'envoler .

 

 

Le bonheur du jour suivi de Cantates des nuits intérieures. Hélène Cadou. Editions Bruno Doucey 2012 

Partager cet article
Repost0
27 octobre 2012 6 27 /10 /octobre /2012 05:15

L'intellect pur n'a jamais rien produit d'intelligent  , ni la raison pure de raisonnable.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2012 5 26 /10 /octobre /2012 03:15

La poésie nous nourrit, nous apaise et nous conduit à accepter le mystère.

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 05:00

Entre tous mes tourments entre la mort et moi

Entre mon désespoir et la raison de vivre

Il ya l'injustice et ce malheur des hommes

Que je ne peux admettre il y a ma colère

 

Il y a les maquis couleur de sang d'Espagne

Il y a les maquis couleur du iel de Gèce

Le pain le sang le ciel et le droit à l'espoir

Pour tous les innocents qui haïssent le mal

 

La lumière toujours est tout prêt de s'éteindre

La vie oujours s'apprête à devenir fumier

Mais le printemps renait qui n'en a pas fini

 

Et la chaleur aura raison des égoistes

Leurs sens atrophiés n'y résisteront pas

J'entends le feu parler en riant de tiédeur

J'entends un homme dire qu'il n'a pas souffert

 

Toi qui fus de ma chair la conscience sensible

Toi que j'aime à jamais toi qui m'a inventé

Tu ne supportais pas l'oppression ni l'injure

Tu chantais en rêvant le bonheur sur la terre

Tu rêvais d'être libre et je te continue.

 

Paul Eluard

 

 

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 08:38

Il y a un autre monde, mais il est dans celui-ci.

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 05:00

La poésie, c'est la communication absolue d'une personne à une autre: un partage sans reste, un échange sans perte.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2012 7 21 /10 /octobre /2012 03:15

On n'a que le bonheur que l'on peut comprendre.

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 08:15

la-parole-retrouvee

 

Lithographie : 150 euros

Papier aquarelle Arches coton 64 , 8 X 101, 6 cm, 350g/m2

 

Portfolio des 15 poèmages : 350 euros

Papier aquarelle Montval

10 exemplaires, 15 planches 50X32 cm , 350g/m2

 

Edition de tête du recueil : 1300 euros

Numérotée de 1 à 9.

Planches non reliées

18X 24, 180 g/m2

Papier aquarelle coton

 

Les poèmages de L’écorce des cœurs sont tous numérotés et signés par l’artiste et l’auteur.

pour commander: jérome toret 06 15 01 14 41

jerome@erometoret.com

 

Ci-dessus le poèmage "la parole retrouvée"

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2012 6 20 /10 /octobre /2012 05:00

Pour savoir écrire, il faut avoir lu et pour savoir lire il faut savoir vivre.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :