Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2017 1 14 /08 /août /2017 08:29
Coup de coeur de L'EXPRESS. Jacques Viallebesset

Jacques Viallebesset compose recueil après recueil une ode à la langue et à ses pouvoirs mystérieux . Beauté d'une poésie composée par le vis-à-vis inépuisable de l'altérité. 

A.Lx

L'EXPRESS du 9 au 15 Aout 2017 

L'anthologie Jacques Viallebesset 

112 p. 15E Editions le Nouvel athanor 

disponible sur www.lenouvelathanor.com 

 

Coup de coeur de L'EXPRESS. Jacques Viallebesset
Partager cet article
Repost0
8 août 2017 2 08 /08 /août /2017 07:40
Amphise . Patrice de la Tour du Pin

Je sortais de moi lentement 

Je fus pris dans un beau vent souple 

Chaud comme un naseau de jument 

Et velouté comme sa croupe 

Et tous les regards forestiers, 

Perles de givre dans les branches 

Ou tapis comme des pervenches 

Me regardaient qui m'éloignais.

Ils m'en voulaient de cette fuite, 

Car j'abandnnais ma forêt

Intime et sourcilleuse et triste 

Pour un beau vent bien moins secret.

Ils me reprochaient mon envol, 

Leurs yeux me perçaient durement, 

Mais le vent baissa jusqu'au sol

Et moi j'ai enfourché le vent...

Celui qui passe les limites 

Des âmes d'hommes interdites

Jusqu'à là par manque d'amour .

Celui qui se gorge d'espace 

Et celui du lit de la Grâce

Dans sa croisière au plus long cours.

Mais comme il emportait au corps

Les relents de toutes contrées,

D'un couo je tirai sur son mors

Et retournai vers ma forêt,

Galopai se plus longue laie

Fis un grand courant d'air doré

Où me suivaient biches et cerfs, 

Tendis les branches violemment,

Entraînai tout dans mon élan , 

Ma forêt qui devenait blonde

Comme le soleil l'animait;

Et j'ai chevauché sur le monde

Porteur de tout ce que j'aimais ...

 

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 09:01
Force. Jean Giono

Le vertige qui monte en même temps que la pensée humaine le long de la tige d'avoine, c'est, brusquement dévoilée, la puissance de l'amour. Si vous me parlez de force, je vous dirai que l'amour seul est la force.

Partager cet article
Repost0
17 juillet 2017 1 17 /07 /juillet /2017 08:51
Ils étaient deux. Hugo Von Hofmannsthal

Une coupe au bord de la bouche, 

elle allait d'un si ferme pas

et la main si sûre que pas

une goutte ne se versa

 

Il montait un cheval farouche

Si sûre et ferme était sa main 

que, frémissant au coup de frein 

le cheval s'arrêta soudain 

 

Et pourtant, quand la main légère 

à l'autre main gantée de fer 

cette simple coupe tendit, 

ils tremblaient si fort, elle et lui, 

que les mains ne se rencontrèrent

et le vin noir se répandit . 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2017 3 12 /07 /juillet /2017 09:02

Tu m'as reçu comme le jour reçoit 

les premières lueurs de l'aube, 

tu m'as dit que derrière le soleil 

des poèmes prenaient racine, tu 

m'as parlé d'oseaux perdus, 

de fleurs inapaisées, tu m'as dit 

qu'une source jouait dans les replis 

de te mémoire...et je t'ai cru , 

 

( ...) et je me donne à toi , plus fortement

plus sûr de cette envie qui m'entraine 

et me pousse à soulever le temps 

pour voir par où tu passes 

sans déplacer un seul mot de mon poème 

et sans me dire qui je deviens 

quand plus rien dans ma phrase ne bouge . 

 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 09:22
Oiseau . Emmanuel Levinas

Dans chaque mot se trouve un oiseau aux ailes repliées qui attend le souffle du lecteur. 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2017 1 10 /07 /juillet /2017 07:03
L'allée. Jules Supervielle

Ne touchez pas l'épaule

Du cavalier qui passe 

Il se retournerait 

Et ce serait la nuit, 

Une nuit sans étoiles, 

Sans courbe ni nuages

Alors que deviendrait 

Tout ce qui est dans le ciel, 

La lune et son passage, 

Et le bruit du soleil? 

- Il vous faudrait attendre 

Qu'un second cavalier aussi puissant que l'autre

Consentit à passer. 

 

Jules Supervielle 

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 16:51
Vivre à moitié . Khalil Gibran

Ne fréquente pas ceux qui sont à moitié amoureux

Ne sois pas l’ami de ceux qui sont à moitié des amis

Ne lis pas ceux qui sont à moitié inspirés

Ne vis pas la vie à moitié

Ne meurs pas à moitié

Ne choisis pas une moitié de solution

Ne t’arrête pas au milieu de la vérité

Ne rêve pas à moitié

Ne t’attache pas à la moitié d’un espoir

Si tu te tais, garde-le silence jusqu’à la fin, et si tu t’exprimes , exprime-toi jusqu’au bout

Ne choisis pas le silence pour parler, ni la parole pour être silencieux

Si tu es satisfait, exprime pleinement ta satisfaction et ne feins pas d’être à moitié satisfait

Et si tu refuses , exprime pleinement ton refus , car refuser à moitié c’est accepter .

Vivre à moitié, c’est vivre une vie que tu n’as pas vécue …

Parler à moitié, c’est ne pas dire tout ce que tu voudrais exprimer

Sourire à moitié, c’est ajourner ton sourire

Aimer à moitié, c‘est ne pas atteindre son amour

Etre ami à moitié , c’est ne pas connaître l’amitié

Vivre à moitié , c’est ce qui te rend étranger à ceux qui te sont les plus proches , et te les tend étrangers à toi…

La moitié des choses, c’est aboutir et ne pas aboutir , travailler et ne pas travailler, c’est être présent et ….absent…

Quand tu fais les choses à moitié , c’est toi quand tu n’es pas toi-même, car tu n’as pas su qui tu étais

C’est ne pas savoir qui tu es …

Celui que tu aimes n’est pas ton autre moitié , c’est toi-même, à un autre endroit, au même moment.

Boire à moitié n’apaisera pas ta soif , manger à moitié ne rassasiera pas ta faim …

Un chemin parcouru à moitié ne te mènera nulle part et une idée exprimée à moitié ne donnera aucun résultat

Vivre à moitié , c’est être dans l’incapacité et tu n’es pas incapable…Car tu n’es pas la moitié d’un être humain

Tu es un être humain …tu as été créé pour vivre pleinement ta vie, pas pour la vivre à moitié.

Khalil Gibran

 

 

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 08:16
Pour Saluer Giono-Regain  Jacques Viallebesset

Celui qui faisait chanter l'enclume est parti 

Il a retrouvé la vieille au coin de l'âtre 

Et s'est senti gelé jusqu'au fond des os 

Percevant le village mort et sa solitude 

 

La vieille aussi a disparu sur le plateau 

Un jour le vent du printemps s'est levé 

Vagues houleuses d'herbes à perte de vue 

Il a retrouvé le village vide et lui seul 

 

Le rémouleur et la femme perdue erraient 

Trouvant la maison entourée d'herbes douces 

Et les abeilles sous les tuiles chaudes à l'oreille 

Elle s'est assise des paquerettes entre les jambes 

 

Elle l'a trainé dans l'herbe quand il s'est noyé 

Et a fermé ses doigts sur sa main chaude 

Cela a fait à son corps un été de moisson

Elle a glissé dans l'herbe et son corps a chanté

 

Il a appuyé le soc jusqu'au sang de la terre 

La vie a repris dans la maison et alentour

Ils s'endorment dans des draps chauds d'amour

Le soleil saute la colline et c'est le regain.

 

Extrait de Sous l'étoile de Giono

Editions Alain Gorius-Al Manar

Disponible sur www.editmanarcom  

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 08:18
Investissement poétique. Jacques Viallebesset

La poésie est le seul vrai investissement rentable: elle rapporte bien-être, joie,lucidité, mieux -vivre.

JV 

 

Anthologie Jacques Viallebesset 

Prix 15 E 

Disponible sur www.lenouvelathanor.com

Si vous souhaitez recevoir un exemplaire dédicacé de ma main amie, veuillez me laisser un message privé sur facebook.

Que la poésie vous garde....

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :