Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 avril 2011 2 19 /04 /avril /2011 05:00

Je n’sais plus combien ça fait d’mois

Qu’on s’est rencontrés, toi et moi

Mais depuis tous deux, on s’balade..

On n’prend jamais le vent debout

C’est lui qui pousse et on s’en fout

Ma camarade…

En avril, tous les prés sont verts

Ils sont tout blancs quand c’est l’hiver

E n mars, ils sont en marmelade

Mais il y a pour deux vagabonds

Un coin d’étable ou il fait bon

Ma camarade !

On s’souviendra du Balthazar

Qu’on a fait ce soir par hasard

Avec un vieux corbeau malade

On a tout mangé, même les os

Et tu va roupiller bientôt

Ma camarade…

Vlà la première étoile qui luit

Les grenouilles dans le fond d’la nuit

En chœur lui font la sérénade

Les grenouilles  ont des p’tits points d’or

Dans les yeux..tu l’savais ? Tu dors

Ma camarade

Je me demande certains jours

Pourquoi nous poursuivons toujours

Cette éternelle promenade

Oui, c’est parce qu’on n’a pas trouvé

Le bonheur qu’on avait revé

Ma camarade

Un jour on s’ra tout ébahis

On arriv’ra dans un pays

Plein de fleurs, d’oiseaux, de cascades

On s’ra reçus à bras ouverts

Y’aura des carillons dans l’air

Ma camarade

Y’aura une grande blonde pour moi

Et puis un grand blond pour toi

Qui trouvs’s que les blonds c’est trop fade…

On s’trouvera bien à notre goût

Et dirons : venez donc chez nous !

Ma camarade

On trouvera  ça, mais oui, mon dieu

C’est peut-et là-haut dans les cieux

Dam’, faudra pas rester en rade…

On a tant marché ici-bas

Qu’y a pas de raison qu’on n’y arriv pas !

Ma camarade

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :