Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 avril 2011 5 22 /04 /avril /2011 15:15

Est-ce toi dans cette petite vie

Dans l'intérieur si mal tenu de ma poitrine

Tu fais si peu de bruit que je crains de te perdre

Et tu passes sur moi comme une main mouillée

Je peux t'abandonner comme au cours d'un voyage

On oublie dans un lit d'hotel ou d'un meublé

Une fatigue de dix ans un corps maussade

Malgré moi je saurai bien te retrouver

Au détour d'un jour creux et doux comme une ruine

Dans l'avenue trop courte où mes jours sont comptés

Car j'ai besoin de toi comme l'enfant prodige

Balloté dans les draps brûlants de la pensée

Se réveille en criant c'en est trop du vertige

Un peu d'eau douce

Dans cette grande solitude salée

Je saurai te donner toujours la préférence

Ce peu de moi si loin de moi qui me revient

Epousé par tant d'angles durs de murs atroces

Cette balle sanglante et triste comme un poing;

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :