Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mai 2021 3 26 /05 /mai /2021 07:14
illustration Paul Trilloux

illustration Paul Trilloux

J'en ai trop, j'en ai trop gros de nuit sur le coeur, 

comme un oiseau en deuil du printemps de nos yeux,

une nuit comme on prend tous les mauvais chemins

une nuit comme on pleure un dieu tombé trop tôt, 

ou un soleil parti sans laisser une adresse, 

une nuit qui remonte à la tête des mots, 

une nuit à couper au couteau du malheur, 

une nuit à rayer tout mirage au long cours, 

une nuit à brouiller les lignes de ma main, 

une nuit comme une ombre éprise d'elle-même, 

une nuit que combat la torche de mon sang

une nuit qui ne rime à rien qu'à la nuit même, 

une nuit comme on voit soudain la mort en rose, 

une nuit comme on vit à côté de sa plaque, 

et comme on ne sait plus faire la part du feu , 

 

une nuit comme un mot pourri au coin des lèvres, 

 

une nuit comme on reste seul la main 

tendue. 

 

Anthologie Christian Moncelet 

Editions Le nouvel athanor 

disponible en librairie, www.lenouvelathanor.com, fnac.com et même amazon.fr 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :