Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2018 1 12 /03 /mars /2018 08:31
Tamsin Abbott

Tamsin Abbott

                                                                à C.S

Dans l'immense nef qui s'ouvre sur le vide 

Les hommes sans temple ne croient plus leurs rêves 

Qui ne voit au-delà de l'horizon est mort 

Les coeurs meurent au soleil des moissons 

 

Goupil sort de son terrier au crépuscule 

Pour danser avec sa dame sous la lune 

Inventant sur la neige un brasier d'été 

Les hommes sont morts de lâche résignation . 

 

Extrait de Ce qui est épars

disponible sur www.lenouvelathanor.com, amazon.fr, fnac.com

Partager cet article
Repost1

commentaires

Evy 28/01/2018 16:15

Très beau je partage bonne fin de journée au plaisir

Présentation

  • : L'atelier des Poètes - par Jacques Viallebesset
  • : VIVRE POETIQUEMENT, L'AMOUR VRAI, LA JOIE D'ETRE sont les trois facettes d'une seule et même chose qui se nomme: ETRE et ne pas seulement exister. Lorsqu'on vit poétiquement, forcément, ça laisse des traces....
  • Contact

L'atelier des Poètes

logo-atelier-poetes-color-web-4

Recherche

Le Recueil Édité :